Bilan de la 3ème université d’été de l’innovation publique collaborative du CNFPT

Téléchargez la synthèse de l’université d’été pour profiter pleinement de toutes les ressources
(cliquez sur l’image animée ou rendez-vous en bas de la page)

10_p_IP_une

7 équipes coordonnées
réunissant 240 co-concepteurs (CNFPT & Territoriaux)
ont organisé 1 université d’été
simultanément sur 6 sites
avec l’affluence de 1057 participants
qui ont travaillé à l’accélération de 70 projets
ayant donné lieu à autant de prototypes.

Des outils de l’innovation

  • Des outils pour l’intelligence collective : brises-glace, reflexivité, outils collaboratifs, …
  • Des outils pour la compréhension de la problématique : Planches de tendances, documentation, veille, 5 pourquoi, …
  • Des outils pour s’inspirer : visites apprenantes, immersion, analogies, …
  • Des outils pour faire émerger des pistes de travails : personas, carte d’empathie, diagramme des affinités …
  • Des outils de créativité : carte à réactions, cartes challenges, méthodes de créativité, …
  • Des outils de prototypage : réalité virtuelle, fabrication numérique, maquettes d’écran, scénarios d’usage…
  • Des outils de test : grilles, mises en métriques, questionnaires
  • Des outils de narration : pitch, vidéo, exposition…

Les 1057 participants de l’université d’été ont produit des solutions grâce à de multiples outils de l’innovation, dans un contexte d’intelligence collective.

Des défis qui ont abouti à des prototypes

Une application en civictech – Un Plan du lieu – Un label des tiers-lieux – Un «Jeu des 7 familles – 7 bons conseils pour impliquer les usagers» – Un Lab Truck – «HelpI» le robot facilitateur des démarches – Un parcours découverte – Le KiManag’Ose, espace de rencontre des managers – Une année d’évènementiel autour des déchets – Une éco-conciergerie numérique – Un Escape Game – Un trombinoscope numérique – La COOP’MOBILE – La fête des Herbes en folie – Un outil de diagnostic et de valorisation des pratiques – Le « Social Poursuite » – Une « traboule culturelle » – « Les mercredis du web », un programme d’ateliers éducatifs – La carte postale« bonne nouvelle » qu’on s’adresse pour s’engager – le « kaizen café » – « Super Passe-Partout », le médiateur de conflits – « Facilit’attrap », l’arbre à attraper les facilitateurs – Le « cercle des vertueux » – Un site web pour relier entreprises et demandeurs d’emplois – La « conciergerie du Grand Senonnais » – Un tiers lieu, « l’alliance Nord-Ouest » – Une plateforme numérique, « Un toit pour chaque MNA : Soleil d’accueil » – Le « plus beau geste », la mise en lumière des talents et des projets – « Coop Communes » un accélérateur de mutualisation – Une itinérance économique – Une bourse aux déchets – Une marque intercommunale autour de l’enjeu culturel – Un évènement interne ; « vis ma vie dans les écoles » – Une application d’auto-évaluation et de préparation à l’export – Les « smart ambassadors » de la Smart city – Un « Guichet Unique interactif » – Une application mobile GPS, «WAVE» – Une démarche de démocratie participative – le «Parcours CO.E.U.R.» – Un aménagement du patio – « Plézi Bod Lanmè » – Un parcours d’écotourisme intégré – Une campagne d’information – Un service municipal dédié au numérique pour les aînés – Une maquette d’un projet : « Que la Glacière s’amuse » – Un évènement : «Lever de rideau sur le Lab au collège 3.0» – Un parcours d’inscription avec stands et animations – L’agglo’bus : une présentation itinérante des services – Une cartographie des parties prenantes – Un «parcours d’intégration du nouveau DGS» – Un séminaire de lancement – Un bus itinérant allant à la rencontre des usagers – Un séminaire de managers pour co-construire le dispositif – Une identité commune et collective de la politique sportive – Un apéro-projet pour petitionnaires – un site d’aide à la pétition citoyenne – Un accompagnement des parcours professionnels – Les «bureaux volants» – Une plateforme numérique de co-transport gagnant-gagnant – L’équipée heureuse – Une appli : «Signalez un trou !» – un espace de rencontres démultiplié – Un réseau d’ambassadeurs – Des voyages apprenants.

2016 – 2018 : une croissance des universités d’été en lien avec l’augmentation du pouvoir d’agir

C’est la 3° université d’été, qui s’inscrit dans une progression de la capacité d’acteurs publics à entrer en innovation

2016 , la question authentique

La première université d’été de l’innovation publique a fait émerger la question comme une évidence : la soif d’innovation passe au-dessus des clivages professionnels, tient au cœur de chacun et s’exprime dans l’intérêt général.
Ses participants se sont donc constitués en noyau actif qui accueille les énergies et génère une culture partagée de l’innovation, faite de droit à l’erreur, de soutien mutuel et de bienveillance.

2017 , l’expérience irréversible de coopération

A travers la pédagogie des défis, les participants ont l’opportunité de vivre des temps forts qui leur montre qu’il est possible d’accroitre significativement le pouvoir d’agir individuel et collectif. C’est l’histoire d’une contagion qui opère par l’envie de disséminer ces temps qui nous font du bien.

2018 , les communautés de projet

C’est le passage à l’échelle par la mise en oeuvre d’évènements coordonnés, fondés sur les mêmes valeurs mais adaptés à leurs acteurs respectifs. Chacun des projets prend conscience des autres dynamiques autour et garde l’idée de maillage, de la possibilité d’un appui croisé, et prend conscience de la multitude.

Et maintenant ? la réalisation d’un écosystème d’innovation publique pour toute la territoriale

En 3 ans, c’est un dispositif global qui s’est dessiné. Par étape successive, c’est un dispositif de modernisation de l’action publique qui se prototype étape par étape :

  • 1° université à Cluny
  • laboratoire d’apprentissage
  • e-communauté innovation publique
  • 2° université à Cluny : la pédagogie des défis
  • Séminaire en ligne (MOOC° Innovation Publique Collaborative
  • 3° université d’été sur 6 campus
  • Une offre de service globale

Le CNFPT se positionne ainsi au coeur de l’enjeu général de modernisation de l’action publique, permettant aux collectivités de tous horizons et de toutes tailles de se joindre au mouvement.